Système U

Le futur des métiers de bouche avec Système U

Bureau d'innovation

Nous avons imaginé puis lancé avec Système U une nouvelle école pour former aux métiers de bouche : l'Ecole de la Nouvelle Alimentation a ouvert ses portes en septembre 2020.

Le brief

Enrayer la pénurie des métiers de bouche en grande distribution à travers une offre de formation initiale

Les métiers de bouche sont en tension : ils cherchent à embaucher des salariés mais connaissent des difficultés de recrutement. Le plus souvent, ces difficultés viennent du manque de candidats et de personnes bien formées. En parallèle, l’État a mis en place la loi Avenir Professionnel, qui permet aux entreprises d’ouvrir leurs propres centres de formation et repousse l’âge maximal d’apprentissage à 30 ans. C’est dans ce contexte que Système U a fait appel à Possible Future : pour répondre à cette pénurie de candidatures en créant une offre de formation moderne qui répond aux aspirations des candidats.

Notre solution

Une offre pédagogique innovante pour former les bouchers de demain, en accompagnant les apprentis de l’orientation, à l’apprentissage, jusqu’à l’évolution dans la vie professionnelle.

Nous avons créé L’École de la Nouvelle Alimentation, un réseau de quatre Centres de Formation d’Apprentis (CFA) formant les futurs professionnels des métiers de bouche. En Septembre 2020, l’École a été lancée avec les quatre promotions pilote de CAP boucher. Dès Septembre 2021, l’École s’ouvrira à l’ensemble des métiers de bouche. Avec plusieurs ambitions au coeur de sa mission :

 

Répondre aux nouvelles attentes des apprentis, et des consommateurs.

Pendant notre phase d’exploration, nous avons creusé en profondeur le problème d’image des métiers de bouche et des formations associées. Alors que ces activités se réinventent depuis plusieurs années sous l’impulsion des changements de consommation, les offres de formation peinent à suivre le même mouvement. Tant sur le fond que la forme, elles ne répondent pas suffisamment aux attentes des candidats et de leur entourage pour enrayer les préjugés et faire de ces métiers des voies professionnelles réellement séduisantes. Une tension parfaitement cristallisée par le métier de boucher. La voie souffre d’une image négative, alors que le métier peut répondre à la quête de sens de certains candidats dans leur vie professionnelle, et se positionne au coeur des enjeux de l’alimentation d’aujourd’hui. Malgré ce potentiel, l’offre de CAP Boucher tarde à suivre les tendances, et n’a pas été actualisé depuis 2010.

Nous avons voulu prendre l’opportunité de moderniser et revaloriser l’image du métier via l’École de la Nouvelle Alimentation, en modernisant le fond et la forme :

  • Une formation qui englobe de nombreux sujets en phase avec le renouveau du métier et les tendances de consommation actuelles : un module métier, pour apprendre l’essentiel des connaissances du CAP Boucher et des modules complémentaires pour aller plus loin dans les compétences requises en boucherie, comme l’agro-écologie, le conseil culinaire et nutritionnel, la gestion financière.
  • Une formation agile via un apprentissage en un an, qui répond aux besoins des étudiants comme des profils en reconversion : possibilité d’entrer rapidement sur le marché de l’emploi, ou de poursuivre les enseignements en BP.

 

Rendre la formation accessible.

Pour proposer une formation au plus proche des apprentis, nous avons construit l’École de la Nouvelle Alimentation comme un réseau d’établissements répartis dans différentes régions de France. Les cours sont ainsi partagés entre les établissements et un réseau d’experts locaux :

  • Pour acquérir les bases du métier, chaque établissement dispense les enseignements issus du CAP boucher.
  • Les modules complémentaires sont enseignés par des experts locaux : agriculteurs, formateurs U, artisans, etc.
  • La recherche d’entreprise est également facilitée via une plateforme de mise en relation apprentis / enseignes, afin de trouver les magasins recruteurs les plus proches des candidats.

 

Garantir l’évolution professionnelle dans son métier et au delà.

La formation professionnelle est souvent perçue comme une « voie de garage » offrant peu de perspectives d’évolution et d’épanouissement. Ces enjeux sont pourtant essentiels dans l’orientation des jeunes. Pour garantir ces évolutions, l’offre de formation initiale a été conçue en fonction de l’offre de formation continue existante chez U, afin de garantir la continuité de l’enseignement. La formation s’attarde également sur la découverte des autres métiers de bouche ainsi que ceux du management. Une diversité qui permet à l’apprenti d’évoluer vers des postes à responsabilité ou dans des voies alternatives.

Le résultat
  • 1 vision stratégique des opportunités de formation autour des métiers de bouche ;
  • 3 positionnements d’école pitchés à mi-projet en phase avec nos territoires d’opportunités ;
  • Direction choisie : une école en partenariat avec des acteurs locaux pour apprendre la technique et renforcer les compétences-clés des métiers ;
  • Tests de la proposition de valeur sur le terrain lors de salons étudiants, et en ligne via des publicités ciblées sur Facebook et Instagram ;
  • Accompagnement tout au long du projet, jusqu’au lancement de l’école, en coordination avec d’autres partenaires pour la construction du cursus et des éléments juridiques ;
  • Lancement de 4 promotions pilotes au CAP Boucher en Septembre 2020

+100

interviews
réalisées auprès de bouchers, apprentis, entreprises, formateurs pour construire notre offre de formation

4

CFAs
partenaires dans 4 régions de France pour dispenser la formation

+800

candidatures
reçues pour intégrer le CAP

43

apprentis
pour la rentrée 2020